), 67,1 x 48,9 cm Il est en mi-longueur, frontal et très symétrique; l'absence d'un fond classique présente apparemment Dürer sans tenir compte du temps ou du lieu. RSS ITUNES. Au fil des années, nous avons pu remarquer qu'un thème récurent était souvent exploité, celui de la représentation de soi ou d'un personnage. Albert Dürer: Autoportrait à la fourrure, 1500 Dürer décide quant à lui de prendre la figure du Christ. Dürer : Autoportrait à la fourrure L’autoportrait, figure de l’artiste par lui-même, est un exercice que de nombreux peintres ont pratiqué. 1500. Le peintre allemand Albrecht Dürer a réalisé Autoportrait à la fourrure en 1500. L Autoportrait est une peinture sur panneau de bois par Albrecht Dürer, artiste de la Renaissance allemande. In. Ses doigts esquissent le geste de bénédiction sans toutefois le marquer afin d'atténuer la provocation de l'image. Durër a réalisé plusieurs autoportrait durant sa vie, ici il a 28 ans et adopte une pose presque mystique. Voir plus d'idées sur le thème Peinture, Autoportrait, Peintre. "Albrecht Dürer the Elder with a Rosary". La peinture suit de si près les conventions de l'art religieux médiéval tardif qu'elle a été utilisée comme base pour les représentations du Christ dans une gravure sur bois par Sebald Beham de c. 1520. Dürer s'y représente d'une façon bien spéciale et étonnante pour son époque. 15 oct. 2016 - Cet autoportrait de Dürer, dit Autoportrait à la fourrure, est fascinant. Pour les spectateurs en 1500 et après, une pose frontale était associée à des images religieuses de la période médiévale, et surtout aux images du Christ. ! Alte Pinakothek, Munich. La lumière du tableau vient de gauche, comme sur la plupart des représentations de la icône véritable. Dürer se représente lui-même dans des poses et expressions similaires à la fois dans son Le Christ comme homme de douleurs de 1498 et son dessin au charbon de bois de 1503 Tête du Christ mort. Son dernier autoportrait. Autoportrait à la fourrure, Albrecht Dürer, 1500 Au XVI siècle apparaît une nouvelle forme d’autoportrait dans lequel les peintres se réinventent en se représentant dans des contextes ou des activités qui ne leur sont pas familiers. Histoire de l’art : Autoportrait à la fourrure d’Albrecht Dürer. Rembrandt (1606-1669) Ses autoportraits forment "un ensemble de tableaux, de gravures et de dessins représentant l'artiste néerlandais pendant une période couvrant quarante ans de sa vie, de 1628 à sa mort (1669). Celui de 1500 (Munich, ... Cependant les autoportraits à la palette ou au pinceau ne manquent pas, de même que les représentations de l’artiste dans son atelier. Le peintre allemand Albrecht Dürer a réalisé Autoportrait à la fourrure en 1500. 15 oct. 2016 - Cet autoportrait de Dürer, dit Autoportrait à la fourrure, est fascinant. 1500. Par exemple dans une autre profession… Peint au début de 1500, juste avant son 29e anniversaire, il est le dernier de ses trois autoportraits peints. Ceci est la première œuvre connue de l'artiste, ainsi que l'un des premiers portraits d'art européen, qui est présente comme une œuvre à part entière. L'art est une activité universelle qui existe depuis très longtemps. Dans son immédiateté et la confrontation apparente avec le spectateur, l'autoportrait est différent de tout ce qui s'est fait auparavant. Il est considéré comme le plus complexe, le plus personnel et emblématique de ses autoportraits, et celui que retient l'imagination populaire[2]. CHEF-D’OEUVRE Alte Pinakothek Show title in blue bar Albrecht Dürer (1471-1528) Autoportrait à la fourrure (1500) Bois de tilleul (Tilia sp. Avec son célèbre «Autoportrait à la fourrure» peint en 1500, Dürer ouvre la voie. Il est à présent conservé dans l'Alte Pinakothek à Munich en Allemagne. Agrandir Original (png, 13k) Soit le carré fondamental ou carré naturel d’ordre n = 4 ; On permute ou échange, les nombres situés sur les deux diagonales principales, et symétriques par rapport au centre de la grille ; Autoportrait Vincent Van Gogh. Le portrait célèbre donc un tournant dans la vie de l'artiste et dans le millénaire : l'année 1500, affichée au centre de la zone de fond en haut à gauche, est ici célébrée comme faisant époque. Une interprétation conservatrice suggère qu'il répond à la tradition de l'Imitation du Christ. L'art de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance a développé les vues des trois-quarts plus difficiles à réaliser et les artistes sont fiers de leur habileté à les utiliser. Dürer choisit de se présenter de façon monumentale dans un style qui rappelle incontestablement les représentations du Christ — dont les implications ont été débattues parmi les critiques d'art. L'analyse géométrique de la composition montre sa symétrie relativement rigide, avec plusieurs points forts alignés très proche d'un axe vertical au milieu de la peinture. Il retient notre regard car quelque chose d’intriguant, presque dérangeant, s’en dégage. ), 67,1 x 48,9 cm, Alte Pinakothek, Munich (Allemagne). Velázquez lui emboîte le pas avec «Les Ménines», où il se représente au milieu de la cour d'Espagne Réécouter une émission. «Autoportrait à la fourrure» Albrecht Dürer  La peinture ci-dessus est datée de 1500. Sa vie, son oeuvre. La légèreté de touche et de ton observée dans ses deux précédents autoportraits a été remplacée par une représentation beaucoup plus introvertie et complexe[3]. En 1500, il peint ce qui reste peut-être comme son œuvre la plus célèbre, son Autoportrait à la fourrure conservé à l'Alte Pinakothek de Munich. Auteurs de l'article « Autoportrait (Dürer, Munich) » : Collection de peintures de l'État de Bavière. 15 oct. 2016 - Cet autoportrait de Dürer, dit Autoportrait à la fourrure, est fascinant. Pour les spectateurs de 1500 et après, une pose frontale est associée à des images de l'art religieux médiéval, et surtout aux images du Christ. CHEF-D’OEUVRE Alte Pinakothek Show title in blue bar Albrecht Dürer (1471-1528) Autoportrait à la fourrure (1500) Bois de tilleul (Tilia sp. Difficile de rester indifférent face à ce visage immobile, ce regard qui nous fixe, la symétrie parfaite … Une autre interprétation possible serait celle de l'universalité du tableau, qui tenterai de poster la peinture et le peintre au centre de la société et ainsi, rendre l'activité artistique reconnu de tous. L'historien d'art Joseph Koerner  écrit que « de la ressemblance frontale à la main gauche courbée vers l'intérieur, comme des échos de, respectivement, le « A » et le « D » niché du monogramme présenté à droite... rien que nous voyons dans un Dürer n'est pas de Dürer, monogramme ou pas »[9]. peinture de. Cet autoportrait de Dürer, dit Autoportrait à la fourrure, est fascinant. Musée du Prado, video = Dürer's Self-portrait (1500), Smarthistory [18], Droit d'auteur : les textes des articles sont disponibles sous. Il était probablement exposé au public de façon continue à Nuremberg de juste avant la mort de Dürer en 1528 jusqu'en 1805, quand il a été vendu à la collection royale de Bavière[15]. Albrecht Durer,Autoportrait à la fourrure, 1500. Il consacra de nombreuses années au travail de maîtrise de celui-ci, résumant par la suite les résultats des trois fameux “Livres sur les proportions”, qu’il travaillait à … Albrecht Dürer (1471-1528)« Autoportrait à la fourrure » (1500, huile sur panneau, 67 x 49 cm., Alte Pinakothek, Munich) 28. Entre un portrait du Christ et cet autoportrait les différences sont minimes. Ce document contient 529 mots soit 1 pages. Elle était peut-être destinée à passer pour une impression par Dürer dès l'origine et dans les gravures ultérieures porte un très grand monogramme de Dürer, bien que celui-ci semble avoir été ajouté au bloc plusieurs décennies plus tard; elle a été acceptée par la plupart des experts comme un Dürer jusqu'au XIXe siècle[12]. Autoportrait à la fourrure, Albrecht Dürer, 1500. (Cf. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. La soirée. Bibliographie (it) Costantino Porcu (ed), Dürer, Rizzoli, Milano 2004. Sainte Marie, Mère de Dieu. A partir de 1945 elle a eu 7 opérations de la colone vertébrale après un accident de bus. Les historiens d'art notent les similitudes avec les conventions de la peinture religieuse, dont la symétrie, les tons sombres et la manière dont l'artiste confronte directement le spectateur et lève les mains au milieu de sa poitrine, comme dans l'acte de bénédiction. Autoportrai à la fourrure. Le portrait a probablement été donné ou vendu par Dürer au conseil de la ville de Nuremberg. L 'Autoportrait à treize Il est un dessin de point d'argent sur papier (27,5x19,6 cm) Albrecht Dürer, daté 1484 et gardé tout 'Albertina de Vienne. Il ne se présente plus comme un simple artisan mais comme un créateur, figure qui marquera la Renaissance. . Son humeur sombre est obtenue par l'utilisation d… Avec le monogramme, la date de 1500 et une inscription en latin : « Moi, Albrecht Dürer de Nuremberg, j’ai peint mon propre portrait dans des couleurs impérissables à la vingt-huitième année de ma vie. L'image est sombre et on ne voit que lui, il est placé au centre et regarde en face de lui, le visage dégagé mais en partie recouvert d'une épaisse barbe mi-rousse mi-brune, il arbore de longs cheveux foncés. von Fricks, Julian. 67,1 x 48,7cm. Avec son célèbre Autoportrait à la fourrure peint en 1500, Dürer ouvre la voie. Dans ce même but, lorsque le spectateur regarde de face l'artiste, il peut remarquer que ses yeux dévient légèrement à sa droite, évitant la représentation identique à celle du Christ et rendant le tableau moins franc. 4 Également appelé Autoportrait en fourrure ou Autoportrait à la pelisse selon les auteurs, l’ Autoportrait de Dürer peint en 1500, période d’articulation entre le Moyen Âge et la Renaissance, signe la prise de conscience de l’être humain en tant qu’il est considéré pour lui-même. Lancer le player À venir. Pieter Brueghel “lAncien” (1525-1569)« Le peintre et son mécène » (v1565, pointe sèche et encre sur papier) 29. A droite peut se lire une phrase qui peut être traduite comme suit : " Moi, Albrecht Dürer de Nuremberg, j’ai ainsi créé, à l’âge de 28 ans, mon portrait dans les couleurs qui me caractérisent. 22 avr. L'Autoportrait aux gants (ou Autoportrait à vingt-six ans) est une huile sur panneau (52 × 41 cm) d'Albrecht Dürer, datée de 1498 et conservée au musée du Prado à Madrid.Elle est signée et porte l'inscription : « Das malt ich nach meiner gestalt / Ich war sechs und zwenzig Jor alt / Albrecht Dürer » (« J'ai peint ce tableau selon mon aspect quand j'avais vingt-six ans. ), 67,1 x 48,9 cm, Alte Pinakothek, Munich (Allemagne). Il se trouve désormais au Palais Albertina de Vienne. "Avec cet autoportrait, l’artiste, alors âgé de 28 ans, réalise le tableau le plus singulier de l’histoire du portrait. En effet, lorsque l'on regarde cette peinture, l'assimilation se fait naturellement : Dürer se représente comme une sorte de "Jésus bénissant". L'Autoportrait (ou Autoportrait à vingt-huit ans, portant un manteau avec col en fourrure [1]) est une peinture sur panneau de bois par Albrecht Dürer, artiste de la Renaissance allemande.Peint au début de 1500, juste avant son 29 e anniversaire, il est le dernier de ses trois autoportraits peints. Cet autoportrait est le plus remarquable en raison de sa ressemblance avec de nombreuses représentations antérieures du Christ. Dürer porte un manteau de fourrure, ce qui lui ajoute de la grandeur et du panache. L'Échappée belle en musique. Dürer s'y représente d'une façon bien spéciale et étonnante pour son époque. La peinture médiévale tardive de l'Europe du Nord représente souvent le Christ dans une pose symétrique qui regarde directement hors de la toile, en particulier lorsqu'il est présenté comme Salvator Mundi. Il retient notre regard car quelque chose d’intriguant, presque dérangeant, s’en dégage. La création de la peinture a été rapportée à la vision de Narcisse se contemplant dans son miroir et se réfère donc directement à l’autoportrait. Munich, Alte Pinakotehek. Alte Pinakothek, Munich. Pieter Brueghel “lAncien” (1525-1569)« Le peintre et son mécène » (v1565, pointe sèche et encre sur papier) 29. Autoportrait au chardon (1493) Frédéric III de Saxe (1496) Autoportrait aux gants (1498) Hans Tucher (1499) Oswald Krell (1499) Autoportrait à la fourrure (1500) Jeune femme vénitienne (1505) Jacob Fugger (1518) Maximilien I er (1519) Bernhart von Reesen (1521) Hieronymus Holzschuher (1526) Jakob Muffel (1526) Johann Kleberger (1526) Durër a réalisé plusieurs autoportrait durant sa vie, ici il a 28 ans et adopte une pose presque mystique. Une construction simple du Carré de Dürer. L'Autoportrait (ou Autoportrait à vingt-huit ans, portant un manteau avec col en fourrure [1]) est une peinture sur panneau de bois par Albrecht Dürer, artiste de la Renaissance allemande.Peint au début de 1500, juste avant son 29 e anniversaire, il est le dernier de ses trois autoportraits peints. Il a de longs cheveux bouclés. Il a également inséré des autoportraits dans d'autres tableaux, et fait des dessins d'autoportrait, mais ne s'est jamais représenté dans aucune de ses gravures[16]. L'Échappée belle en musique. Pour une année 2021 joyeuse ! Entre un portrait du Christ et cet autoportrait les différences sont minimes. Un autoportrait est une Le visage a la rigidité et la dignité impersonnelle d'un masque, cachant le tourment sans fin d'angoisse et de passion intérieures »[3]. Autoportrait à la fourrure, Albrecht Dürer, 1500.jpg La création de la peinture a été rapportée à la vision de Narcisse se contemplant dans son miroir ( Alberti ) et se réfère donc directement à l’autoportrait. Autoportrait à l'âge de 28 ans ou Autoportrait à la fourrure, 1500, Alte Pinakothek, Munich [60], [61]. Difficile de rester indifférent face à ce visage immobile, ce regard qui nous fixe, la symétrie parfaite … Il est considéré comme le plus complexe, le plus personnel et emblématique de ses autoportraits, et celui que retient l'imagination populaire . Peint en 1944 on peut le voir à Mexico. fourrure 1500 Huile sur bois de tilleul 67 x 49 cm ... L’Autoportrait au col de fourrure, l’une des œuvres les plus célèbres de l’histoire de la peinture, s’impose par son originalité. Munich, Alte Pinakothek 2014 - Autoportraits peints par des artistes connus ou moins connus. L' Autoportrait (ou Autoportrait à vingt-huit ans, portant un manteau avec col en fourrure) est une peinture sur panneau de bois par Albrecht Dürer, artiste de la Renaissance allemande. Dans la vision médiévale des étapes de la vie, l'âge de 28 ans marque le passage de la jeunesse à la maturité[6]. Ce dernier point de vue est soutenu par l'inscription en latin sur la peinture, composée par le secrétaire personnel de Celtes[8], qui se traduit ainsi : « Moi, Albrecht Dürer de Nuremberg me dépeint dans des couleurs éternelles âgés de 28 ans ». Nuremberg a fait faire une copie quelques années plus tôt, qui a remplacé l'original exposé à l'hôtel de ville. Les poses entièrement frontales restent inhabituelles bien que Hans Holbein en a peintes plusieurs de Henri VIII d'Angleterre et de ses reines, peut-être sous l'instruction d'utiliser la pose[5]. A gauche apparaissent les initiales A.D. du peintre sous la forme d’un monogramme, ainsi que l’année 1500. On ne saurait ranger cette géométrie explicite dans la … Il ne se présente plus comme un simple artisan mais comme un créateur, figure qui marquera la Renaissance. Replier Déployer. Autoportrait au chardon (1493) Frédéric III de Saxe (1496) Autoportrait aux gants (1498) Hans Tucher (1499) Oswald Krell (1499) Autoportrait à la fourrure (1500) Jeune femme vénitienne (1505) Jacob Fugger (1518) Maximilien I er (1519) Bernhart von Reesen (1521) Hieronymus Holzschuher (1526) Jakob Muffel (1526) Johann Kleberger (1526) Voir plus d'idées sur le thème Autoportrait, Rembrandt autoportrait, Oeuvre d'art. Un autoportrait unique L'autoportrait de Dürer est nettement plus mature que celui de 1493 réalisés à Strasbourg et de celui de 1498 qu'il a produit après sa première visite en Italie. L' Autoportrait dit « à la fourrure » (1500), aujourd'hui à Munich, qui le représente dans l'attitude du Rédempteur, la coiffure composée d'innombrables tresses frisées, la barbe courte, les moustaches longues, souples, encadrant la bouche humide, est le manifeste de la nouvelle école. Autoportrait à treize (1484) Autoportrait avec des gants (1498) Autoportrait avec de la fourrure (1500) D'autres projets. Au moins douze autoportraits nous sont parvenus, moins la gouache à présent perdue que Dürer a envoyée à Raphaël c 1515[17]. Peint au début de 1500, juste avant son 29e anniversaire, il est le dernier de ses trois autoportraits peints Dans son immédiateté et la confrontation apparente avec le spectateur, l'autoportrait est différent de tout ce qui s'est fait auparavant. fourrure 1500 Huile sur bois de tilleul 67 x 49 cm ... juste à la verticale de la ligne du nez, accentue l’axe médian de la composition. Cet autoportrait de Dürer, dit Autoportrait à la fourrure, est fascinant. Difficile de rester indifférent face à ce visage immobile, ce regard qui nous fixe, la symétrie parfaite de cette chevelure… Très vite, une question nous vient à l’esprit : est-ce vraiment un autoportrait… Autoportrait à la fourrure, Albrecht Dürer, 1500 La création de la peinture a été rapportée à la vision de Narcisse se contemplant dans son miroir [ 1 ] et se réfère donc directement à l’autoportrait. Albrecht Durer,Autoportrait à la fourrure, 1500. Une vue plus controversée considère la peinture comme une proclamation du rôle suprême de l'artiste en tant que créateur. Autoportrait à la fourrure, Albrecht Dürer, 1500.jpg. Autoportrai à la fourrure. L'Homme au turban rouge, Jan van Eyck,1433. Le saint du jour. Avec le monogramme, la date de 1500 et une inscription en latin : « Moi, Albrecht Dürer de Nuremberg, j’ai peint mon propre portrait dans des couleurs impérissables à la vingt-huitième année de ma vie. Son … Autoportrait en manteau de fourrure. Le placement des inscriptions dans les parties sombres de chaque côté de Dürer les présente comme flottant dans l'espace, soulignant que le portrait a une signification hautement symbolique. Il est considéré comme le plus complexe, le plus personnel et emblématique de ses autoportraits, et celui que retient limagination populaire. (À Saint James’s Park, il y a des pélicans). Une autre interprétation veut que le tableau est une reconnaissance que ses talents artistiques sont donnés par Dieu[2]. Autoportrait à la fourrure, Albrecht Dürer, 1500. Frida Kahlo Résonances en cycle 3 Maurice Quentin de La Tour - Autoportrait au jabot de dentelle - vers 1751 ! Van Rijn Rembrandt: Autoportrait, 1658 Ce personnage magistral, en habit magnifique, ne trahit rien de la réalité de l'homme, qui venant juste de plonger dans une crise financière dont il ne se relèverait jamais. El Greco, représentation du Christ "Jésus bénissant"). Dans cette œuvre, le style de Dürer semble avoir évolué vers ce que l'historien d'art Marcel Brion décrit comme « un classicisme comparable à celui de Jean Auguste Dominique Ingres. Il est probable que Dürer se peint de cette façon dans un mélange d'arrogance et dans le désir de ce jeune art… La plupart pensent que Dürer étant un peintre connu à son époque, sa célébrité l'a rendu indu de sa personne, orgueilleux à souhait et à voulu se représenter ainsi afin de montrer sa grandeur en tant que peintre. Avec son célèbre Autoportrait à la fourrure peint en 1500, Dürer ouvre la voie. Au siècle suivant, le visage a été utilisé de nouveau pour le Christ dans un Christ et la femme adultère de 1637 par Johann Georg Vischer[13]. En 1500, la pose frontale est exceptionnelle pour un portrait profane; en Italie, la façon classique des portraits de profil touche à sa fin mais est remplacée par les vues de trois-quarts qui sont acceptées pour la pose en Europe du Nord depuis environ 1420 et que Dürer a déjà utilisées dans ses autoportraits antérieurs. Il retient notre regard car quelque chose d’intriguant, presque dérangeant, s’en dégage. Autoportrait à la fourrure, Albrecht Dürer, 1500 Au XVI siècle apparaît une nouvelle forme d’autoportrait dans lequel les peintres se réinventent en se représentant dans des contextes ou des activités qui ne leur sont pas familiers. En 1500, il peint ce qui reste peut-être comme son œuvre la plus célèbre, son Autoportrait à la fourrure conservé à l'Alte Pinakothek de Munich. 1h00 : 1h00 . Autoportrait à la fourrure (1500) Jeune femme vénitienne (1505) Jacob Fugger (1518) Maximilien I er (1519) Bernhart von Reesen (1521) Hieronymus Holzschuher … Velázquez lui emboîte le pas avec «Les Ménines», où il se représente au milieu de la cour d'Espagne Albrecht Dürer (1471-1528) Autoportrait à la fourrure (1500) Bois de tilleul (Tilia sp. En effet, lorsque l'on regarde cette peinture, l'assimilation se fait naturellement : Dürer se représente comme … Cependant, le tableau n'est pas complètement symétrique : sa tête est légèrement à droite du centre, ses cheveux pas tout à fait au milieu - les mèches de cheveux chutent différemment de chaque côté, tandis que ses yeux regardent légèrement vers la gauche[2]. Autoportrait en manteau de fourrure. Ainsi, en choisissant plusieurs œuvres et auteurs, nous avons décidé d'analyser la dualité et la représentation existante dans chacune de ces œuvres, toutes époques confondues... La question principale de ce tableau est donc pourquoi Dürer s'est-il représenté ainsi ? Autoportrait Vincent Van Gogh. Frida Kahlo (12/13) La colonne brisée. Huile sur panneau de tilleul. Carte sur le site officiel du musée, cartelen.louvre.fr. L Autoportrait est un petit dessin de lartiste et graveur de la Renaissance allemande Hans Holbein le Jeune, réalisé autour de 1542-1543, et exposé dans le corridor de Vasari à la galerie des Offices à … Cet autoportrait est d'un Dürer nettement plus mature qu'à la fois dans l'autoportrait de 1493 à Strasbourg et dans celui de 1498 qu'il a produit après sa première visite en Italie; dans ces deux tableaux précédents, il met en valeur sa coiffure et son habillement à la mode et joue sur la bonne mine de sa jeunesse. Son autoportrait de l'an 1500 est une véritable exposition des fondamentaux de la Géométrie Sacrée et de sa mise en oeuvre. Il est généralement montré avec une courte barbe, une moustache et des cheveux bruns séparés. Albert Dürer: Autoportrait à la fourrure, 1500 Dürer décide quant à lui de prendre la figure du Christ. Huile sur panneau, 67,1 x 48,9 cm. Autoportrait au chardon (1493) Frédéric III de Saxe (1496) Autoportrait aux gants (1498) Hans Tucher (1499) Oswald Krell (1499) Autoportrait à la fourrure (1500) Jeune femme vénitienne (1505) Jacob Fugger (1518) Maximilien I er (1519) Bernhart von Reesen (1521) Hieronymus Holzschuher (1526) Jakob Muffel (1526) Johann Kleberger (1526) Autoportrait à l'âge de treize ans est un dessin à la pointe d'argent d'Albrecht Dürer. Autoportrait à la fourrure, ... Il se dessine dès l'âge de treize ans en 1484, puis peint quatre grands autoportraits en 1493, 1498 et 1500. L'Homme au turban rouge, Jan van Eyck,1433. 1500. Peint au début de 1500, juste avant son 29 anniversaire, il est le dernier de ses trois autoportraits peints. Frida Kahlo L'Autoportrait (ou Autoportrait à vingt-huit ans, portant un manteau avec col en fourrure ) est une peinture sur panneau de bois par Albrecht Dürer, artiste de la Renaissance allemande. Peint au début de 1500, juste avant son 29 e anniversaire, il est le dernier de ses trois autoportraits peints. Les experts soupçonnent que les deux sont des autoportraits, même s'ils ne sont pas nommés en tant que tel. L'Autoportrait (ou Autoportrait à vingt-huit ans, portant un manteau avec col en fourrure[1]) est une peinture sur panneau de bois par Albrecht Dürer, artiste de la Renaissance allemande. Il retient notre regard car quelque chose d’intriguant, presque dérangeant, s’en dégage. Certains pensent que le talent de Dürer pouvant être considéré comme un «don divin» est ainsi représenté. La peinture peut avoir été créée dans le cadre de la célébration du siècle par le cercle de l'érudit et humaniste de la Renaissance, Conrad Celtes[7], cercle auquel appartient Dürer. Anobli en 1512, par l’empereur Maximilien 1er de Habsbourg, il devient le peintre de la cour et membre du grand conseil de la ville de Nuremberg. Les historiens d'art ont noté les similitudes avec les conventions de la peinture religieuse, y compris sa symétrie, les tons sombres et la manière dont l'artiste confronte directement le spectateur et lève les mains vers le milieu de sa poitrine, comme dans l'acte de bénédiction. Cependant, les historiens de l'artiste croient qu'ils présentent des similitudes remarquables avec ses autoportraits connus - dont les yeux proéminents, une bouche étroite avec une lèvre supérieure complète, et la forme à la fois du nez et du tiret entre la lèvre et le nez, et que Dürer avait l'intention de se représenter dans ces œuvres[14].