Le terme « froide » apposé en oxymore indique qu’il ne s’agit pas d’une guerre au sens habituel du terme, mais d’une confrontation qui proscrit l'affrontement armé direct entre les deux grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale ; elle est cependant marquée par la course aux armements, la menace nucléaire (équilibre de la terreur) et la compétition technologique dans le domaine de la conquête de l'espace. Les « dix d'Hollywood », refusant de répondre aux questions en invoquant le premier amendement, sont emprisonnés. Cette affaire suscite une vive émotion en Europe, et tout particulièrement en France, où l’on dénonce le climat d’hystérie collective qui a entouré le procès. Khrouchtchev recule son armée sous la pression. ", "Caught With Jam on Our Fingers”: Radio Free Europe and the Hungarian Revolution in 1956”, "Soviet Archival Documents on the Hungarian Revolution, 24 October - 4 November 1956", Liste des alliances internationales de la guerre froide, Conférences internationales lors de la guerre froide, Les véritables raisons de la destruction d'Hiroshima, La CIA et M. Gorbatchev, par le général Vernon Walters, Amicale des anciens de la mission militaire française de liaison près du haut commandement soviétique en Allemagne, XXe congrès du Parti communiste de l'Union soviétique, Occupation de la République dominicaine par les États-Unis, Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie, Invasion de la Tchécoslovaquie par le Pacte de Varsovie, Conflit frontalier sino-soviétique de 1969, Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, Coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili, Négociations sur la limitation des armements stratégiques, Coup d'État du 12 septembre 1980 en Turquie, Révolution démocratique de 1990 en Mongolie, Incident sous-marin au large de l'île de Kildin, Histoire du renseignement soviétique et russe, Mouvement afro-américain des droits civiques, http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Guerre_froide&oldid=79271056, anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle, est motorisé par Memodata pour faciliter les. En juin 1947, dans un discours prononcé à l’université Harvard, le secrétaire d'État George Marshall offrit à l’Europe « une aide fraternelle » afin de vaincre « la faim, le désespoir et le chaos » qui régnaient. Fin septembre 1950, MacArthur atteint la frontière chinoise. L’adjectif froid renvoie à l’idée que le conflit n’est pas direct : la tension entre les deux camps rivaux est forte mais ils s’affrontent sans se déclarer officiellement la guerre (c’est-à-dire qu’il n’y a pas de combats armés officiels). Les deux entités refusent de se reconnaître juridiquement. Les deux États se reconnaissent mutuellement en 1972 et entrent à l’ONU en 1973. L’Union soviétique se met à déployer de plus en plus d'armes de nouvelle génération inquiétant l'avance technologique de l'Ouest. La proximité géographique de l’URSS posait en effet selon lui une menace autrement plus grande que les États-Unis. Elle s'éloigne de plus en plus de l'URSS, escarmouches aux frontières, République fédérale socialiste de Yougoslavie, s'oppose à la mainmise de l'URSS sur son pays et tente un socialisme, Insurrection de juin 1953 en Allemagne de l'Est, troupes soviétiques entrent en Afghanistan, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, République socialiste fédérative soviétique de Russie, Modèle:L'URSS Et La CEI Depuis 1945 de Benoit Falaize, L’organisation du bloc occidental sur le plan économique, L’organisation du bloc occidental sur le plan militaire, Bureau d'évaluation des options techniques et scientifiques, Cuba - Castro, communisme et crise des missiles, Of myths and missiles: the truth about John F. Kennedy and the Missile Gap, « Oui, la CIA est entrée en Afghanistan avant les Russes… », The Largest Covert Operation in CIA History, Armement nucléaire - Destruction de l’environnement au profit de la défense, discours de Reagan "Tear down this Wall!" Ainsi la menace de conflit nucléaire aura désamorcé la crise des missiles de Cuba, ainsi que la crise du canal de Suez, limitant les conflits aux théâtres régionaux ou locaux. Ecarts importants de revenus et inégalités importantes. Se positionnent en couches les crepidules du bas devenant des femelles et celles du haut des mâles. Un bloc se définit donc comme un ensemble de pays sous le parapluie nucléaire d’une superpuissance. Au lendemain de la crise des missiles cubains, les États-Unis et l’URSS décident de se rapprocher pour maîtriser, dans un esprit de transparence, un équilibre désormais fondé sur une « destruction mutuelle assurée » (MAD pour Mutual assured destruction en anglais). En savoir plus, Décollage d'un V2 sur le site d'expérimentations de Peenemünde sur la mer baltique, le 21, Rencontre de Kennedy et Khrouchtchev à Vienne, 1961, Malgré leurs accords de non-prolifération, le stock d'armement nucléaire des deux grands est resté très important, Situation de l’alignement des pays du Monde sur les deux blocs en, 8 décembre 1987 : Gorbatchev et Reagan signent le. Dans ce dossier, les deux grandes puissances adoptent la même position. Certains pays de l'Est (comme la, en repoussant plus à l’Ouest les frontières de l’URSS par l’annexion des, en imposant des gouvernements pro-soviétiques dans les pays d’, installation au pouvoir des partis communistes tant à. L’Europe est vidée des missiles nucléaires des deux Grands ; C’est la fin de la course aux armements (même si 4 % des têtes nucléaires seulement ont disparu). Le sujet majeur en fut le règlement du problème allemand qui ne trouvera son dénouement provisoire qu’en 1955, avec la reconnaissance de l’existence de deux états allemands, la RFA et la RDA, ancrés respectivement dans le camp occidental et le camp communiste. La même année, la doctrine Dulles prévoit des « représailles massives » en cas d'attaque de l'URSS : la coexistence pacifique est fondée sur l'« équilibre de la terreur ». Mais, lors de l'incident de l'U-2 de mai 1960, l’un d’eux est abattu et son pilote, Francis Gary Powers, est emprisonné à la suite d’un procès très médiatisé. En juin 1979, Carter et Brejnev signent les accords SALT II, négociés depuis 1974 dans le prolongement de SALT I. Ces accords prévoient un gel des lanceurs à ogives multiples (MIRV) et un contrôle réciproque des armes nucléaires. La guerre du Viêt Nam (aussi appelée « deuxième guerre d'Indochine ») est une guerre qui a opposé de 1959 à 1975, d'une part la République démocratique du Viêt Nam (ou Nord-Viêt Nam) et son armée populaire vietnamienne - soutenue matériellement par le bloc de l'Est et la Chine - et le Front national pour la libération du Sud Viêt Nam (ou Viet Cong), face à, d'autre part, la République du Viêt Nam (ou Sud-Viêt Nam), militairement soutenue par l'armée des États-Unis à partir de 1964, à la suite des incidents du golfe du Tonkin appuyé par plusieurs alliés (Australie, Corée du Sud, Thaïlande, Philippines). En mai 1972, les accords SALT I (Strategic Armements Limitation Talks), signés par Nixon et Brejnev, limitent les armements défensifs anti-missiles (ABM) à deux sites pour chacun des deux pays et gèlent pour une durée de cinq ans les armes nucléaires offensives, c’est-à-dire les rampes de lancement fixes pour missiles intercontinentaux (ICBM) et les missiles installés sur sous-marins (SLBM)[34]. La fin de la guerre froide n’est cependant pas synonyme de fin de tensions et de conflits en Europe. Premièrement, elle oppose deux très grandes puissances, les États-Unis et l'URSS, dotées de vastes territoires et de moyens militaires considérables, affirmant des valeurs idéologiques incompatibles et fondées sur des systèmes économiques antinomiques. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Khrouchtchev, quant à lui, sort très affaibli de la crise. Il est alors l’objet d’un blâme de la part de ses collègues du Sénat : c’est la fin du maccarthysme. Il fait mettre en accusation pêle-mêle tous ceux qu’il soupçonne d’être des membres du Parti communiste, des « compagnons de route » ou de simples sympathisants : des fonctionnaires, des artistes, des intellectuels, des savants et des hommes politiques. situation d'hostilité proche d'un conflit armé, antagonistic, antipathetic, antipathetical (en), situation d'hostilité entre personnes ou groupes, Volonté de reconstruction et de paix au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, La formation et la consolidation des deux blocs (1945-1955), Les négociations autour de la constitution des deux blocs, En Union soviétique et dans le bloc de l’Est, Coexistence pacifique et nouvelles crises (1953-1962), La seconde guerre froide ou « guerre fraîche » (1975 - 1985), La course aux armements, l’équilibre de la terreur et sa rupture, L'œuvre de Gorbatchev : de la « nouvelle détente » à la fin du bloc soviétique, L’implosion de l’Union soviétique et la fin de la guerre froide (1988-1991), Chronologie indicative de la guerre froide en Asie de l’Est, « De Stettin dans la Baltique à Trieste dans l’Adriatique, un rideau de fer est tombé sur le continent. La progression personnelle de l’individu entraîne le progrès de la société. Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, les relations entre les Américains et les Soviétiques se dégradent. Ce 17 avril officiellement, l’Atomium fête ses 60 printemps. Le FMI et la BIRD ont notamment pour mission d’assurer la stabilité des devises nationales et d’accorder des prêts à la reconstruction et au développement. Il demande toutefois de cacher le fait que les États-Unis retiraient leurs missiles de Turquie. En 1955, la doctrine Hallstein, élaborée par la RFA, énonce que quiconque reconnaîtrait la RDA couperait, de fait, ses relations diplomatiques avec Bonn, qui s'affirme comme seule représentante légitime de l'Allemagne. Celle-ci prévoit l'installation progressive de Pershings et de missiles de croisière américains sur le territoire de cinq pays membres de l'OTAN. Le dénouement de la crise fut un succès politique pour les États-Unis, quoiqu’ils doivent tolérer un pays communiste à l’intérieur de leur « périmètre de défense ». ». Chemin faisant, ils ont démontré qu’ils possédaient un arsenal nucléaire suffisant pour détruire quiconque s’opposerait de façon notable à leurs plans. Mais il n'a pas le temps de mettre en place toutes ses idées : le 22 novembre 1963, en voyage à Dallas, au Texas, Kennedy parade dans les rues de la ville en limousine décapotable. Khrouchtchev accepta, et il crut avoir gagné la partie. Données générales. Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID). Cela entraîna de grandes manifestations pacifiques, soutenues par les partis communistes dans les pays concernés dont un slogan « Plutôt rouge que mort » ((de) Lieber rot als tot) entraîna, en autres, cette phrase du président français François Mitterrand au Bundestag : « Le pacifisme est à l'Ouest, les missiles sont à l'Est. 5 mars 1946 : Le commencement de la guerre froide Dans un premier temps, les Alliés envisagent de forcer le blocus, selon la proposition du général Clay. La soirée est froide pour la saison. - Les États-Unis deviennent la seule superpuissance restante L’enquête menée par le Comité spécial de l’ONU sur la Hongrie en 1957 conclut son rapport en disant que le « soulèvement hongrois a eu un caractère non seulement national, mais aussi spontané ». Les jeux de lettre français sont : Par là, les États-Unis entérinent de facto le partage de l’Europe que Staline avait voulu voir dans les accords de Yalta. ○   Lettris », “You and the Atomic Bomb”, octobre 1945, in, Avec un succès très limité : en novembre 1946, d’après un sondage en zone américaine, 37 % d’Allemands estimaient que « l’extermination des Juifs, des Polonais et d’autres « non-Aryens » était indispensable à la survie du peuple allemand » et, en. En juillet 1961, Cuba signifie son appartenance au « bloc socialiste ». Il écrit que « chacun d'entre eux [États-Unis et Russie] semble être appelé par un dessein secret de la Providence à tenir un jour dans ses mains les destinées de la moitié du monde »[13]. Or, il avait été dupé. Une suggestion pour le synonyme du mot Froide peut être indiqué en commentaire. Mars 1965 : les forces américaines décident d’intervenir au Viêt Nam. », un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire), Union des républiques socialistes soviétiques, bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki, Banque internationale pour la reconstruction et le développement, Organisation européenne de coopération économique, Organisation de coopération et de développement économiques, centre de recherches balistiques de Peenemünde, exfiltrer d’anciens collaborateurs ou des criminels de guerre nazis, Sommets États-Unis - Union Soviétique (1943-1991), Organisation du traité de l'Atlantique Nord, Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est, renseignement d'origine électromagnétique, Conférences de la Guerre Froide en Europe (1945-1955), conférences internationales aboutirent en une décennie (1945-1955), Convention nationale démocratique de 1968, conflit frontalier sino-soviétique de 1969, Front national pour la libération du Sud Viêt Nam, Renversement du gouvernement installé à la suite d'un coup soutenu par les États-Unis, Mise en place d'une république pro-soviétique, Tentative ratée de révolution menée par Che Guevara (dirigeant cubain). Le 28 octobre, Kennedy accepte ce compromis in extremis. Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Les alliés occidentaux, en revanche, misent davantage sur une « rééducation » (Umerziehung) du peuple allemand[10], associée à une politique d’indulgence à l’égard des « suiveurs » (Mitläufer) et sympathisants du régime.